Ciné-tourisme, bleisure, digital-détox : des tendances à suivre ?

Votre temps de lecture sera de 10 minutes.

Avec un nombre d’arrivées internationales évalué à 1,5 milliards, en 2019, le tourisme mondial était à son paroxysme. Mais vous le savez mieux que personne, la crise du Covid-19 a, semblerait-il, redistribué les cartes. Le secteur du tourisme a considérablement changé. En quête de sens, les voyageurs ont modifié leurs habitudes mais aussi leur façon de penser et de concevoir leurs séjours 💭

Aujourd’hui, alors que notre secteur reprend encore des couleurs, de nouvelles formes de tourisme continuent d’émerger, impulsées par la volonté de voyager mieux, ou en tout cas, différemment… Nous vous proposons aujourd’hui de faire un point sur ces quelques tendances, qui peuvent paraître insolites au premier abord, et qui sont pourtant bien parties pour s’installer de manière pérenne dans le paysage touristique ! 💪🏼

Le tourisme du sommeil : voyager pour dormir, une tendance qui s’inscrit dans la priorité donnée au bien-être

Partir en voyage pour prendre soin de son corps et de son esprit, ça vous parle ? Le tourisme de bien-être est en plein essor et  « il devrait croître en moyenne de 21 % par an jusqu’en 2025 » (Étude Accenture). Alors, on connaît les célèbres retraites bien-être, les cures thermales, ou plus simplement des hébergements à votre échelle qui ont décidé de faire du « wellness » le cœur de leur concept. Mais connaissez-vous l’un des pans du tourisme du bien-être, le tourisme du sommeil ? 🤔

Cette tendance, bien présente depuis la fin de la pandémie, s’appuie sur un constat publié dans une étude du Journal of Clinical Sleep Medicine : 40% des 2.500 adultes interrogés ont signalé une baisse de la qualité de leur sommeil depuis le début de la pandémie. Ainsi, certains hébergements ont décidé d’en faire leur spécialité et de proposer des séjours favorisant le repos ! 😴

Quels services sont proposés dans ces établissements ?

  • Une liste d’options d’oreillers selon les postures de sommeil, un choix de couvertures, lestées ou non, une brume d’oreiller (au sein du menu “sleep concierge” de l’Hôtel Belmond à Londres) 🛏
  • Méditation, yoga, travail sur la respiration, bain chaud aux huiles essentielles (par l’Hôtel Rosewood, encore à Londres) 🧘🏻‍♀️
  • Boissons et / ou musique d’ambiance favorisant l’endormissement (proposé par Hästens Sleep Spa Hôtel, à Coimbra, au Portugal) 🍵

Selon un expert, il est par ailleurs crucial que l’expérience soit élaborée à l’aide d’un professionnel de la santé, afin de déterminer s’il n’y a pas autre chose en jeu qui expliquerait les problèmes de sommeil. À titre d’exemple, Le Mandarin Oriental, Genève, s’est associé à CENAS, une clinique médicale privée spécialisée dans le sommeil en Suisse.

Comment tirer profit de cette tendance, en tant qu’hébergeur soucieux du bien-être de mes voyageurs ?

Il n’y a pas forcément besoin d’investissements colossaux pour s’inscrire dans cette tendance. Quelques petits gestes simples peuvent vous permettre d’améliorer le sommeil de vos voyageurs :

  • S’équiper pour proposer une ambiance propice à la détente (luminosité réglable, musique d’ambiance, bougies…)
  • Veiller à l’insonorisation des chambres, ou dans le cas échéant, laisser à disposition des bouchons d’oreille dans les chambres
  • Remplacer l’ancienne literie par une plus confortable
  • Proposer des oreillers personnalisables (comme ceux vendus par Wopilo)
  • Mettre à disposition un choix de tisanes / infusions facilitant l’endormissement

Et si vous souhaitez aller plus loin, n’hésitez pas à vous rapprocher d’un expert 😉

Conclusion ?

Cette tendance dépasse le cadre des conséquences de la pandémie : c’est une vraie tendance de fond. Plutôt réservée pour le moment à des voyageurs aisés, notez malgré tout que “Parmi les personnes interrogées, 39 % des consommateurs à revenus élevés mais aussi 21% des millenials déclarent avoir déjà réservé un séjour bien-être d’ici à début 2023”. (Étude Accenture – septembre 2022)

Le ciné-tourisme, ou comment s’inspirer des films et séries pour ses futures destinations de voyage

Qui n’a jamais rêvé de visiter la Nouvelle Zélande après avoir visionné La trilogie du Seigneur des Anneaux ? Ou encore de marcher sur les pas d’Harry Potter en prenant la pose voie 9¾ à la gare de Londres ? 

Choisir sa destination de voyage en fonction des lieux où ont été tournés des films ou séries a un nom : on parle de “ciné-tourisme” 🎬🍿

Le ciné tourisme, une source d'inspiration avant les réseaux sociaux

Si vous pensez de prime abord que ce phénomène est marginal ou anecdotique, détrompez-vous ! Selon un rapport d’Expedia Group, les documentaires, films et séries en streaming sont devenus la deuxième plus grande source d’inspiration pour partir en voyage.

Comme le démontre le graphique ci-contre, Netflix, Disney+ ou encore Prime Video auraient plus d’influence que les réseaux sociaux 😮

Incroyable non ? Et bien figurez vous que, toujours selon le même rapport, 61% des Français ont déjà envisagé de visiter une destination après l’avoir vue dans une série ou un film en streaming, et 40 % d’entre eux ont même été jusqu’à réserver un séjour !

La preuve : même si ce n’est pas forcément une bonne nouvelle pour la destination (déjà victime du surtourisme), la fréquentation d’Étretat a explosé suite à la diffusion de la série “Lupin” sur Netflix, qui a dépassé les 70 millions de vues. Le musée “Le Clos Lupin” (la maison de Maurice Leblanc, créateur du personnage) a vu son chiffre d’affaires être multiplié par 3 !

Comment en tirer profit ? 

En attendant que la prochaine série à succès soit tournée près de chez vous, comment profiter de ce phénomène ? Commencez par vous renseigner sur les tournages passés ou à venir dans votre ville, pour cela, rien de plus simple : une recherche Google “tournage + [nom de votre ville]” fera l’affaire. 

Ensuite, pourquoi ne pas rédiger un post pour vos réseaux sociaux ? Ou bien en faire un article de blog pour tirer profit des potentielles recherches sur le sujet et attirer un nouveau trafic sur votre site ?N’hésitez pas à mettre en avant les lieux de tournage avec quelques photos issues du film ou de la série en question. 

Pour un exemple local, voici deux exemples de publications portant sur le tournage du film de Mélanie Laurent “Le Bal des Folles”, tourné à Rochefort et diffusé sur Amazon Prime l’année dernière.

Cette tendance va-t-elle durer ?

Aussi sûr que notre consommation de films et de séries en streaming va continuer de prendre une place importante dans nos vies, cette tendance va continuer d’exister et sûrement même s’amplifier !

Au cours des 12 derniers mois, l’influence des services de streaming comme Netflix ou Amazon n’a fait qu’augmenter pour 78% des Français (Rapport Expedia Group). Les films et les séries vont donc continuer de nous faire rêver et d’influencer les choix de destination des voyageurs 😉

Le bleisure, le workation, le tracances : de quoi parle t-on ?

Aussi appelé “tracances”, “workation” ou encore “greendesking”; tous ces termes font référence au même phénomène : mélanger travail et vacances. Que ce soit un séjour loisir entrecoupé de sessions de travail, un déplacement professionnel prolongé pour quelques jours de détente ou encore télé-travailler dans un lieu de vacances pour en profiter le soir venu, la tendance s’est définitivement installée. 

Plus précisément, 

  • 58 % des Français ont déjà prolongé un séjour professionnel d’un ou plusieurs jours pour en profiter à titre personnel 😎 (sondage OpinionWay)
  • 23% des Français se disent “concernés par l’envie de partager télétravail et vacances” (Changing Traveller Report 2022)
  • Bonne nouvelle : pour 77% des Français interrogés (et intéressés par les “tracances”), un tel séjour ne s’imagine qu’à l’intérieur de nos frontières 🇫🇷
  • De plus, entre 2019 et 2022, le pourcentage de voyages d’affaires contenant un week-end a augmenté de 7 poinrs, en témoigne le graphique suivant : 
Clientèle bleisure ou tracances, quelles attentes ?
(source : TripActions, Avril 2022)

Mais alors, quelles sont les attentes de la clientèle bleisure ? 

Les critères essentiels restent  :

  • la localisation ;
  • le prix ;
  • le confort (literie, équipements) ;
  • les équipements adaptés au travail (wifi, bureau ou salle de réunion)

De plus, d’après un sondage OpinionWay réalisé pour Kyriad, 23% des voyageurs d’affaires de moins de 35 ans sont sensibles à la présence d’infrastructures de loisirs comme une piscine, un spa ou une salle de sport. 22% disent aussi faire attention au “design” de l’établissement.

Comment les séduire ? 

Vous l’aurez compris, votre établissement devra être équipé des pré-requis pour le travail (connexion wifi rapide, espace dédié) et c’est un plus si vous disposez également d’équipements de loisirs (spa, piscine, etc). Mais si vous voulez vraiment gagner le cœur de cette clientèle, une bonne piste pourrait être de proposer des nuits supplémentaires à prix réduit pour inciter vos clients affaires à rester pour du loisir ou à l’inverse, amener vos clients loisirs à prolonger le week-end grâce au télétravail ! De cette façon, vous augmenterez la durée de séjour des voyageurs et il y a de fortes chances pour qu’ils augmentent également leurs consommations sur place.

Il existe même des plateformes spécialisées dans ce type de séjour “prolongé” : 

  • Off&Away le site des week-ends prolongés qui offre la 3ème nuit 
  • Wooliba une plateforme spécialisée dans les courts séjours, adaptés au télétravail

Et certains groupes hôteliers développent des offres dédiées, comme le groupe Barrière qui propose des « escapades télétravail », incluant une nuit d’hôtel, mais aussi une salle de travail, des pauses gourmandes et un accès un spa. Pourquoi ne pas vous en inspirer pour créer votre propre offre ?

Le bleisure reste un marché de niche…

Notez malgré tout que cette tendance représente forcément un marché de niche : en effet, si depuis le Covid beaucoup d’entreprises ont intégré le télétravail dans leur façon de fonctionner, la majorité est repassée en présentiel. La possibilité de voyager tout en télétravaillant ne concerne donc que très peu de Français. Cependant, les séminaires reprennent et avec eux les opportunités de séjours prolongés, ou de futurs séjours loisirs ! 💪🏼

Digital détox : se déconnecter pour mieux se retrouver, au coeur d’un hébergement en pleine nature

Vous aussi, parfois, vous voudriez mettre de côté pendant quelques jours les réseaux sociaux, mails et SMS ? C’est possible ! Deux constats ont forcé le développement de cette nouvelle pratique :

  • Nos interactions avec les outils numériques ne cessent d’augmenter : « En moyenne, les Français consacreraient presque cinq heures par jour à leurs écrans (un chiffre en augmentation par rapport à 2019) et parfois même plus de huit heures pour les 18-34 ans » (DP : Sommeil et Nouvelles Technologies – Institut Sommeil Vigilance). Or, ces habitudes peuvent impacter notre santé mentale et physique à long terme…
  • De plus, il s’avère que les Français ont du mal à se déconnecter en vacances : 62% des personnes interrogées répondent aux e-mails et appels professionnels durant leurs congés 📱
Se-deconnecter-en-vacances-toujours-plus-difficile, séjours digital detox

Face à ce bilan, les séjours autour de la notion de « désintoxication numérique”, “digital détox”, “pause numérique” ont commencé à se développer. Ils consistent à immerger le touriste dans un lieu sans wifi, ni smartphone et ni télévision. Ils se trouvent souvent dans des lieux reculés pour garantir à leurs clients la possibilité de se déconnecter 🔌

Quelles sont les motivations des voyageurs en quête de Digital Détox ?

Les motivations comme les bienfaits sont divers : 

  • Se couper d’un quotidien trop connecté aux technologies (métiers de bureau, liés au numérique, etc) et des conséquences négatives sur la santé (qualité de sommeil, problèmes de vision, mal de dos…)
  • Se retrouver soi-même et / ou retrouver ses proches 
  • Dans des cas extrêmes, l’addiction et la dépendance 

Quelles sont les attentes des voyageurs dans des hébergements Digital Detox ?

  • Un cadre propice au repos et au calme 🧘🏼
  • Des grands espaces et des balades à proximité 🚶🏼‍♂️
  • Peu / pas de réseau & wifi, pas de télévision 📺❌
  • De nombreux services sur place (piscine, restauration…) 🏊🏼‍♀️
  • Des activités de détente et de bien-être sur site ou à proximité 🌸

La Digital Detox, un vrai positionnement ?

Certains en tirent un vrai positionnement et s’est ainsi développé un label nommé “Out of Reach” pour faire connaître ces typologies d’hébergement : “Out of Reach, c’est la promesse d’expériences dé-connectantes mémorables, au vert”. Ainsi, les hébergements labellisés proposent un niveau de connexion, parmi 3 au choix :

1️⃣ Environnement déconnectant en pleine nature

2️⃣ + pas d’écrans / TV + pas de wifi

3️⃣ + pas de réseau internet (voire téléphonique !)

Sur leur carnet d’adresse, on trouve de nombreux lieux propices à la déconnexion : 5 Toues Cabanées sur le lac de Serre Ponçon, des Ecolodges au coeur du Parc Naturel Régional des Vosges, dans un château prestigieux en île de France…🍃 À découvrir !

Le mot de la fin

Pour accompagner les porteurs de projets et les hébergeurs depuis 12 ans, Guest & Strategy suit de près les évolutions d’usages de touristes.

En cette année 2022, nous avons constaté :

  • De nouvelles sources d’inspiration (ciné-tourisme)
  • Des évolutions dans les attentes des voyageurs autour du bien-être ; du retour sur soi
  • L’apparition de nouvelles clientèles qui vont au-delà des segmentations classiques 

En espérant que cet article vous aura inspiré-e, animé-e et aura ouvert de nouvelles perspectives pour développer votre activité… 🔍💡🧠

Partager :
Léo Boucher

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Qui sommes-nous

Spécialistes du Marketing digital et de la Commercialisation en ligne, nous analyserons chaque mois un sujet d’actualité que nous décortiquerons et dont nous vous donnerons les clés du succès pour assurer le développement de votre activité.

Notre accompagnement à distance

Avec un paysage touristique en perpétuel mouvement, il est devenu primordial néanmoins difficile de gérer votre stratégie de commercialisation et de communication tels des experts ! Pas facile tous les jours quand votre métier est, tout d’abord, d’assurer la plus belle expérience de séjour à vos clients !

Ce pour quoi nous vous proposons aujourd’hui un tout nouvel accompagnement à distance, sous forme d’audit de votre stratégie actuelle et de recommandations que vous choisirez de mettre en place par vous-même ou bien de nous laisser faire en nous donnant la main !

Lire nos solutions
Vous avez besoin de faire un point pour repartir sur de bonnes bases ou développer votre activité ?

Avant le début de la saison, nous réalisons un audit de votre stratégie actuelle avec des recommandations pour un redémarrage au TOP !

Découvrir