Tourisme durable : une démarche de progrès

La saison 2022 s’achève et l’on voit déjà paraître depuis plusieurs mois un bon nombre d’articles traitant de la question de l’impact du tourisme sur les territoires et sur leur environnement. Le tourisme serait-il devenu le “secteur économique” à abattre ? Existe-t-il un bon et un mauvais tourisme ? Un bon et un mauvais touriste ?

En accompagnant régulièrement des exploitants touristiques, nous avons une vision quelque peu différente du sujet 👇

Les questionnements autour de la notion du tourisme durable

Aujourd’hui, les pouvoirs publics incitent constamment les exploitants privés à développer une offre plus durable. Qu’entendent-ils par-là ?

  • Est-il plus pertinent de développer une nouvelle offre là où il y a déjà de l’offre (et de la demande) ou de viser un territoire encore plutôt vierge en termes d’attractivité touristique ? Certains diront que la première solution contribue à accentuer le tourisme de masse pendant que d’autres soutiendront que la seconde option impacte des territoires jusqu’à présent préservés… 🤔
  • D’un point de vue “impact environnemental”, mieux vaut-il développer une offre classique dans un bâtiment existant ou un nouvel hébergement écoresponsable qui viendra artificialiser un sol vierge de toute construction ? Est-ce parce qu’on est proche de la nature qu’on est durable ? 🧠
  • Que fait-on des piliers sociaux et économiques liés au tourisme durable ? A vouloir développer des offres atypiques, on en viendrait presque à oublier la nécessité de trouver un équilibre financier derrière les projets. Agir pour développer un écosystème touristique durable, c’est aussi faire en sorte que les entreprises créées perdurent dans le temps, tissent des liens entre elles, s’approvisionnent localement, etc 🤝
  • La question sociale quant à elle peut être traitée sous différents prismes : l’accès aux vacances pour tous, la crise des ressources humaines dans le secteur du tourisme, l’équilibre vie professionnelle – vie personnelle pour tous les travailleurs du tourisme, l’accès au logement pour les saisonniers, etc. 💡💚
Développement durable, trois axes : économique, social, environnemental
© Atout France

Alors, qu’est-ce que le tourisme durable ?

Nous reprenons souvent en formation la définition du tourisme durable donnée par ATD qui nous paraît particulièrement judicieuse pour deux raisons : 

  • Non, le tourisme durable n’est pas un nouveau marché à conquérir. Bien sûr, certaines clientèles sont plus ou moins sensibles à ces questions. A titre d’illustration, 52 % des Français, 36 % des Allemands et 28 % des Britanniques sont caractérisés comme “ sensibles ” au tourisme durable. Par ailleurs, il s’agit bien pour nous d’une démarche progressive où chacun (territoire, client, prestataire) met son curseur là où il veut et où il peut, en fonction de sa sensibilité et de son contexte personnel et professionnel.

Il n’y a pas un tourisme durable et un tourisme non durable. 

  • C’est à l’écosystème touristique du territoire de s’organiser pour influer sur l’expérience de séjour du client final :
    • Son mode de transport pour venir et une fois sur place. De nombreuses destinations citadines comme Nantes, Lyon, La Rochelle, mais aussi plus rurales telles que l’Oisans mettent un point d’honneur à développer les aménagements pour piétons et cyclistes 🚲
    • Ses activités au départ de son lieu d’hébergement. Le Marais Poitevin, depuis sa création, propose des balades en barque. Aujourd’hui, la destination travaille notamment à la restauration des embarcadères avec des matériaux locaux et veille à la formation des bateliers 🚣‍♂️
    • Ses lieux d’approvisionnement en nourriture, en souvenirs, etc. Par exemple, on retrouve sur le Grand Site de France Aven d’Orgnac un point de vente collectif de producteurs locaux ! 🧀
    • Mettre en place une politique tarifaire accessible. On retrouve des initiatives intéressantes comme la carte Occ’Ygène par la région Occitanie, récompensée par les Trophées Horizons cette année 🏆

Guest & Strategy : notre rôle à jouer

Nous nous questionnons régulièrement en interne sur notre rôle à jouer dans le développement du tourisme durable à travers notre activité d’accompagnement 👀❓

Nous prenons néanmoins le parti de dire que nous ne sommes pas des spécialistes de l’accompagnement de projets dits durables, mais plutôt que nous accompagnons durablement nos porteurs de projets en intégrant le triptyque du développement durable au quotidien (économique, sociale, environnemental) :  

  • Maximiser la durée de vie d’une activité touristique : un concept 100 % écolo qui met la clé sous la porte au bout de 3 ans n’est pas durable ;
  • Garantir la rentabilité financière d’un projet : maximiser l’indépendance des prestataires vis-à-vis des plateformes de commercialisation en ligne internationales ;
  • Développer un concept assez fort pour toucher la clientèle locale : prôner le dépaysement à deux pas de chez soi ;
  • S’intégrer dans son écosystème local : développer des circuits courts avec les fournisseurs locaux et conclure des partenariats avec d’autres activités touristiques pour créer des synergies propices à son attractivité ;
  • Limiter son impact sur l’environnement en respectant les principes des 4R (Refuser, Réduire, Remplacer, Recycler) : déploiement d’éco-gestes ; sensibilisation des clients ; limitation de l’utilisation des ressources ; etc.
  • Garantir des retombées positives sur la société : Travailler avec des structures d’insertion sociale locale, mettre en place de conditions de travail avantageuses pour vos salariés et saisonniers, rendre accessible pour tous les offres touristiques, etc.

Conclusion

Pour conclure, cet article n’a pas pour objectif de blâmer tel ou tel concept d’hébergement, mais plutôt de montrer que chacun d’entre nous peut être vecteur de tourisme durable d’une manière ou d’une autre 💚

Ainsi, pour développer durablement son activité, que vous soyez un gîte, une chambre d’hôtes, un hôtel, un site de visite, un prestataire d’activité, ou autre, ayez en tête :

  • Votre équilibre économique : afin d’assurer votre pérennité et votre rentabilité dans le temps ⏳
  • Votre intégrité sociale : pour participer au développement de votre tissu économique local et créer ainsi une boucle vertueuse porteuse de votre activité 🔄
  • Votre impact environnemental : pour minimiser les effets négatifs sur notre planète 🌎
Partager :
Charlotte Genet
Après avoir dirigé plusieurs offices de tourisme et participé activement à l'accompagnement de porteurs de projets touristiques dans la région bordelaise, j'ai intégré l'équipe de Guest & Strategy en 2020 ! Je m'investis dans ce nouveau projet pour apporter cette double vision (institutionnels et prestataires touristiques) !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Qui sommes-nous

Spécialistes du Marketing digital et de la Commercialisation en ligne, nous analyserons chaque mois un sujet d’actualité que nous décortiquerons et dont nous vous donnerons les clés du succès pour assurer le développement de votre activité.

Notre accompagnement à distance

Avec un paysage touristique en perpétuel mouvement, il est devenu primordial néanmoins difficile de gérer votre stratégie de commercialisation et de communication tels des experts ! Pas facile tous les jours quand votre métier est, tout d’abord, d’assurer la plus belle expérience de séjour à vos clients !

Ce pour quoi nous vous proposons aujourd’hui un tout nouvel accompagnement à distance, sous forme d’audit de votre stratégie actuelle et de recommandations que vous choisirez de mettre en place par vous-même ou bien de nous laisser faire en nous donnant la main !

Lire nos solutions
Nouveauté 2022 👀
Guest & Strategy lance sa plateforme e-learning, dédiée à la professionnalisation des porteurs de projet et hébergeurs en activité !

Embarquer dans l’aventure Guest Learning, ça vous tente ? 🤩

Je découvre