Tourisme durable : les perceptions et attentes des voyageurs

Votre temps de lecture sera de 9 minutes.

Depuis quelques années, de nombreux organismes notamment publics ou associatifs s’intéressent au tourisme durable, et mènent ainsi des études tant quantitatives que qualitatives visant différents objectifs :

  • Evaluer l’impact environnemental du tourisme
  • Comparer les exemples de bonnes pratiques en matière de tourisme durable
  • Appréhender les attentes des clientèles en la matière

C’est ce dernier point que nous allons particulièrement analyser dans cet article 🔎

Pour cela, nous nous appuyons sur une étude réalisée par le CRT Nouvelle Aquitaine qui a été rendue publique en 2022. S’inscrivant dans l’ambition définie par le Schéma régional de développement touristique et des loisirs (2018) de « faire de la Nouvelle-Aquitaine la première destination touristique durable » à l’échelle nationale, le Comité régional du tourisme de Nouvelle-Aquitaine et le cabinet Voltere Consulting (groupe EGIS) ont piloté sur l’année 2021 une étude d’envergure dédiée au « tourisme durable en région Nouvelle-Aquitaine ». Rassurez-vous tout de suite, il n’y a pas besoin d’être localisé(e) en Nouvelle-Aquitaine pour pouvoir exploiter ces données !

La synthèse à elle seule faisant 65 pages, nous avons décidé de vous livrer une sélection d’enseignements, les plus concrets possibles. Mais pour ceux qui veulent aller plus loin, vous pouvez télécharger le document 👀

Qu’entendons-nous par “pratique de tourisme durable” ? 🤔

Plusieurs clientèles d’origine géographique différente ont été interrogées sur la notion de tourisme durable : 

  • Pour la clientèle d’Île-de-France : sortir des sentiers battus afin de couper avec son mode de vacances habituel, proche de la nature (mais qui doit rester accueillante), en retrouvant un mode de vie simple ✌🏼
  • Pour la clientèle française « écosensible » (conscient des enjeux et acteurs au quotidien) : acte militant visant à devenir voyageur avant d’être touriste, en se mettant à distance de la société de consommation ✋🏼
  • Pour la clientèle allemande : mode de tourisme visant à prendre le temps (slowtourism), notamment dans ses déplacements, en lien étroit avec la nature et les habitants par un mode de vie simple 🤝

Au travers de ces trois exemples, on peut déjà se rendre compte que l’imaginaire collectif autour des attentes d’une expérience de tourisme durable diffère selon sa culture et son mode de vie au quotidien. Ce ne seront donc pas forcément les mêmes arguments commerciaux qui devront être utilisés en fonction de votre clientèle cible.

Quels sont pour vous le ou les critères déterminants dans le choix d’une destination de vacances ? 🔍

Pour l’ensemble des Français, les trois principaux critères dans le choix d’une destination de vacances sont :

  • 1er : le dépaysement offert 🏞
  • 2ème : le rapport qualité-prix des vacances 💰
  • 3ème : la nature préservée 🌳

À la différence du point précédent, les Français ont ici un comportement très homogène. L’impact du séjour sur l’environnement et la vie locale, ou encore la mise en avant du tourisme durable par la destination, n’entrent pas à ce jour dans les critères déterminants.

Par ailleurs, on peut tout de même noter que la préservation de la faune et la flore est pour ces clientèles un enjeu clé, ce qui rejoint la définition du tourisme durable donnée par les clientèles allemandes et d’île de France mettant en avant la notion de lien avec la nature. 

Quelle part des voyageurs français s’avère sensible au tourisme durable ? 💚

Les précédents éléments nous amènent à penser que la recherche d’une offre durable ne fait aujourd’hui pas réellement partie des critères de choix numéro 1 d’une destination de vacances. Toutefois, 52 % des Français sont caractérisés comme “ sensibles ” au tourisme durable 🌍💚

Des Français dits “ sensibles ” au tourisme durable sont des individus qui vont prendre en considération plusieurs des critères avant, pendant et même après leur séjour :

  • Préparation des vacances : voyager hors saison, choisir des établissements éco-labellisés…
  • Habitudes sur place  : mode de transport doux, consommation locale…
  • Après le séjour : compensation des émissions de gaz à effet de serre du séjour…

Quel est donc le profil des clientèles sensibles ? 👤

Le profil de clientèles sensibles au tourisme durable

L’étude déroule ainsi trois typologies de clientèles sensibles :

  1. Les sensibles engagés (15 % des français)
    • essayent de voyager en train 🚄
    • donnent moins d’importance au prix que les autres clientèles sensibles
    • sont plutôt à la recherche d’activités en immersion avec la nature, à la campagne ou en montage 🥾🎒
    • sont également en quête d’échanges avec les habitants et les producteurs locaux
    • ⅓ des engagés choisissent des prestations écolabellisées ✅
  2. Les sensibles responsables (31%) :
    • tout comme les sensibles concernés, ces clientèles recherchent la diversité des activités
    • ce sont aussi les plus attirés par les parcs de loisirs et les balades urbaines 🎢
  3. Les sensibles concernés (5 %) : 
    • le rapport qualité-prix est un critère déterminant pour ces clientèles 
    • aiment les activités plage et nature, mais sont surtout à la recherche de gastronomie locale 🍽

Reconnaissez-vous vos clientèles parmi ces profils ? 🙃 

Quel serait, selon vous, l’hébergement idéal pour un séjour touristique durable ? 🏡

L'hébergement idéal pour un voyage durable selon les clientèles

Selon la nationalité des voyageurs, les réponses diffèrent !

Ainsi, vous aurez plus de chance de capter une clientèle allemande sensible au tourisme durable si vous possédez un écolodge alors que la clientèle britannique sera davantage portée vers une offre hôtelière. Quant aux clientèles espagnoles et français, elles ont tendance à assimiler le tourisme durable aux gîtes ruraux ou aux hébergements à la ferme.

Finalement, l’hébergement insolite, quelle que soit la nationalité ne fait pas forcément l’unanimité (France = 8 % des réponses). 

Les éléments à retenir pour les hébergeurs : 

  • Il existe plusieurs clientèles cibles en matière de tourisme durable
  • A vous de viser la bonne en fonction de votre contexte et de votre niveau d’engagement
  • Soyez transparent sur vos actions en évitant le greenwashing tout en expliquant votre démarche

Conclusion : comment lever les freins à la pratique des vacances durables ?

Il faut évidemment noter que 48 % des Français restent non-sensibles aux enjeux du tourisme durable, il y a donc encore un important travail de sensibilisation et d’information 💪🏼

D’ailleurs, le prix et le manque d’information sont les deux premiers freins à la pratique de vacances durables, mais ce frein du “ prix ” n’est-il pas justement lié au manque d’information ? 🤔

Ainsi, un travail pour pallier la mauvaise visibilité de l’offre durable et pour proposer une plus grande clarté dans les engagements pris par la destination et ses parties prenantes lèverait de nombreux obstacles à la pratique de vacances durables ! Il convient aussi d’éviter les messages trop culpabilisants,  qui constituent un frein pour 17% des non sensibles 🙅🏼‍♂️

Alors, destinations,  adoptez dès aujourd’hui des actions pour donner une meilleure visibilité sur ce que votre territoire a à offrir en matière de vacances durables. Socioprofessionnels éco-labellisés ou prestataires d’activités dites “ durables ”,  à vous également de faire valoir votre positionnement auprès des organismes institutionnels. 


Voici quelques exemples de bonnes pratiques d’actions, d’animation et de communication autour du tourisme durable :

📺 CommunicationLa Bretagne lance une « Charte du voyageur » auprès de ses visiteurs (tourmag.com). Une charte du voyageur peut être aussi bien être créée par une destination que par vous, hébergeurs, à l’échelle de votre établissement 😉

🎙Animation des DestinationsGuide pratique et inspirant de l’Animation Durable des Destinations 2021 (monatourisme.fr)

🏨 Hébergement :

Bonnes pratiques – Proposer un petit-déjeuner « zéro déchet » dans les hébergements touristiques | Tourisme durable (tourisme-durable.org)

Tourisme Durable: Boîte à idées pour les professionnels – 4R Communication par Florie Thielin (4rtourisme.fr)

Partager :
Charlotte Genet
Après avoir dirigé plusieurs offices de tourisme et participé activement à l'accompagnement de porteurs de projets touristiques dans la région bordelaise, j'ai intégré l'équipe de Guest & Strategy en 2020 ! Je m'investis dans ce nouveau projet pour apporter cette double vision (institutionnels et prestataires touristiques) !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Qui sommes-nous

Spécialistes du Marketing digital et de la Commercialisation en ligne, nous analyserons chaque mois un sujet d’actualité que nous décortiquerons et dont nous vous donnerons les clés du succès pour assurer le développement de votre activité.

Notre accompagnement à distance

Avec un paysage touristique en perpétuel mouvement, il est devenu primordial néanmoins difficile de gérer votre stratégie de commercialisation et de communication tels des experts ! Pas facile tous les jours quand votre métier est, tout d’abord, d’assurer la plus belle expérience de séjour à vos clients !

Ce pour quoi nous vous proposons aujourd’hui un tout nouvel accompagnement à distance, sous forme d’audit de votre stratégie actuelle et de recommandations que vous choisirez de mettre en place par vous-même ou bien de nous laisser faire en nous donnant la main !

Lire nos solutions
Nouveauté 2022 👀
Guest & Strategy lance sa plateforme e-learning, dédiée à la professionnalisation des porteurs de projet et hébergeurs en activité !

Embarquer dans l’aventure Guest Learning, ça vous tente ? 🤩

Je découvre