5 astuces pour convaincre son banquier de financer son projet touristique đŸ€

Votre temps de lecture sera de 5 minutes.

Pourquoi la rĂ©alisation d’une Ă©tude de faisabilitĂ© est-elle gĂ©nĂ©ralement requise avant d’investir dans un projet d’hĂ©bergement touristique ?

La rĂ©ponse donnĂ©e est souvent celle du titre de cet article : pour convaincre son banquier que le projet est viable. C’est vrai.

Toutefois, c’est d’abord, et avant tout, pour vĂ©rifier par vous mĂȘme la faisabilitĂ© juridique, urbanistique, Ă©conomique et marketing du projet. Combien de porteurs de projet d’hĂ©bergement insolite arrivent rĂ©ellement au bout des dĂ©marches pour ouvrir leur Ă©tablissement ? 🔍

C’est d’autant plus le cas lorsque ce projet constitue un changement de vie et qu’il vous amĂšne Ă  contracter un emprunt bancaire liĂ© Ă  cette nouvelle activitĂ©.

Or, vous avez peut-ĂȘtre suivi cette information ces derniĂšres semaines, Ă  compter du 1er janvier, les rĂšgles encadrant le crĂ©dit immobilier se durcissent. Si c’est le cas Ă  titre privĂ©, on peut facilement imaginer que cela se rĂ©percute Ă©galement sur les emprunts professionnels đŸ’Œ

5 astuces pour convaincre son banquier de financer son projet touristique
© Unsplash

Une des « astuces Â» parfois utilisĂ©es consiste Ă  prĂ©senter uniquement son projet personnel, sans mentionner l’activitĂ© d’hĂ©bergement touristique dans son dossier de prĂȘt bancaire. GĂ©nĂ©ralement, cette solution arrive en dernier recours aprĂšs avoir subi des refus liĂ©s au projet professionnel d’hĂ©bergement touristique. Cela vous permet Ă©galement d’étendre la durĂ©e de l’emprunt, plus long pour un prĂȘt privĂ© que professionnel. Si cette solution prĂ©sente des avantages, elle reste nĂ©anmoins marginale et peut mĂȘme s’avĂ©rer quasiment impossible dans certains cas. Par exemple, pour la gestion de gites en dehors de sa rĂ©sidence principale đŸ€”

La difficultĂ© d’accĂšs aux prĂȘts bancaires se retranscrit chez nous, par exemple, par le nombre croissant de clients accompagnĂ©s dans cette phase d’étude en 2020 et 2021. A titre indicatif, nous sommes intervenus auprĂšs de 16 porteurs de projets pour leur Ă©tude de faisabilitĂ© depuis le dĂ©but de la crise sanitaire. 

En 2013, JĂ©rĂŽme avait Ă©crit un article sur « Les rĂšgles pour convaincre les banques de votre projet de chambres d’hĂŽtes », complĂ©tĂ© par un autre article en 2018 appelĂ© « L’emprunt bancaire pour les hĂŽtels et la maisons d’hĂŽte : mode d’emploi ! ». Ce sujet nous est donc familier depuis plusieurs annĂ©es ⏳

Tout en vous invitant Ă  lire ou Ă  relire ces prĂ©conisations, nous vous apportons aujourd’hui une vision actualisĂ©e et de nouvelles astuces pour arriver au bout de ce vĂ©ritable parcours du combattant. DĂšs lors, au travers de nos diverses expĂ©riences sur ce sujet, nous vous proposons aujourd’hui 5 conseils afin de construire de la meilleure des maniĂšres votre Ă©tude de faisabilitĂ© 🚀

Comment construire son étude de faisabilité
© Unsplash

1. Soignez autant le fond que la forme de votre Ă©tude đŸ§Ÿ

N’oubliez pas de vous mettre Ă  la place de votre interlocuteur : il n’a certainement pas que votre dossier Ă  lire et il ne pourra donc pas passer une demi-journĂ©e pour en prendre connaissance. Pensez Ă  bien structurer vos propos, sans fioritures, soyez percutant et utilisez l’image Ă  votre avantage. Il faut que la banquier puisse Ă  la fois se projeter tout en comprenant rapidement les contours de votre projet et le montage Ă©conomique qui en dĂ©coule. Et surtout, relisez-vous, relisez-vous encore et toujours !

L’astuce G&S :

Pas d’inquiĂ©tude, mĂȘme si vous n’ĂȘtes pas un pro de la mise en forme, il existe des outils simples Ă  utiliser :

  • Canva est un outil en ligne permettant de crĂ©er une jolie page de garde, ou d’utiliser un modĂšle dĂ©jĂ  existant afin de garder une certaine cohĂ©rence graphique dans l’ensemble de votre dossier ✹
  • PowerPoint, quant Ă  lui, est un outil du Pack Office qui a l’avantage de proposer des idĂ©es de conception adaptĂ©es Ă  vos prĂ©sentations 💡

2. Abusez des ressources techniques locales 🔹

Il est frĂ©quent que les porteurs de projet rencontrent les acteurs de la sphĂšre institutionnelle (office de tourisme, CDT, CRT) au moment de l’ouverture de leur Ă©tablissement pour se faire connaĂźtre. Or, c’est souvent un peu tard pour bĂ©nĂ©ficier de leur connaissance, de leur ancrage territorial et de leurs bons conseils. Nous vous conseillons de les rencontrer ou d’échanger par tĂ©lĂ©phone avec eux dĂšs la phase de rĂ©flexion et d’intĂ©grer leur retour dans votre Ă©tude. C’est toujours positif et valorisant d’obtenir le soutien des acteurs locaux đŸ’Ș

L’astuce G&S :

D’ailleurs, bien souvent les acteurs institutionnels mettent Ă  disposition des ressources qui peuvent vous ĂȘtre trĂšs utiles dans l’avancement de votre projet ! Par exemple, en plus du classique observatoire touristique qui vous donne des indications sur l’offre et la demande dans votre secteur gĂ©ographique, le CDT Dordogne – PĂ©rigord propose par exemple un Guide du porteur de projet en accĂšs libre sur leur site web ✅

3. Anticipez un minimum votre stratĂ©gie webmarketing 🎯

Il est Ă©galement important de montrer que vous avez dĂ©jĂ  anticipĂ© un minimum les questions de stratĂ©gie commerciale pour votre activitĂ©. Vous pouvez avoir les plus belles chambres d’hĂŽtes de France, si vous ne disposez pas d’une stratĂ©gie webmarketing efficace, votre activitĂ© restera limitĂ©e. Il ne s’agit pas ici de rentrer dans les dĂ©tails mais de montrer que vous savez dĂ©jĂ  Ă  qui vous allez vendre votre Ă©tablissement, comment et via quels outils de commercialisation. C’est un point rassurant pour votre partenaire bancaire. 

L’astuce G&S :

Anticipez notamment les questions de tarification, de distribution (quelles OTAs ?), ou encore de communication ! (image de marque, site web, rĂ©seaux sociaux, newsletter). L’idĂ©al est mĂȘme de venir avec un rĂ©troplanning global, afin de montrer Ă  votre interlocuteur que vous avez dĂ©jĂ  tout prĂ©vu
 🧠

4. Ne minimisez pas les charges inhĂ©rentes Ă  votre future activitĂ© 💰

Par expĂ©rience, il s’agit bien souvent de la phase de l’étude considĂ©rĂ©e comme la plus complexe pour les porteurs de projets : monter le business plan financier en Ă©valuant le montant des charges Ă  prĂ©voir. Si certaines sont plus facilement identifiables Ă  l’avance (rĂ©munĂ©ration, impĂŽts locaux, etc.), d’autres sont soit sous-estimĂ©es (marketing, cadeaux de bienvenue) soit oubliĂ©es (SACEM, wifi sĂ©curisĂ©). Attention donc Ă  ne pas bĂącler cette partie et Ă  bien anticiper l’ensemble des composantes de l’activitĂ©.

L’astuce G&S :

N’avez-vous pas dans votre entourage un ami qui a dĂ©jĂ  ce type d’activitĂ© et qui pourrait partager avec vous son suivi comptable ? L’objectif n’est pas de faire un copier-coller, car chaque projet est diffĂ©rent. Mais cela peut vous donner un ordre d’idĂ©e sur les ratios Ă  anticiper. Si non, partez un weekend dans un Ă©tablissement similaire Ă  votre projet Ă  l’autre bout de la France et profitez de la table d’hĂŽtes pour discuter avec le propriĂ©taire 👍

5. Renseignez-vous sur les aides auxquels vous pouvez prĂ©tendre đŸ’”

Dernier conseil et non des moindres, il existe des aides financiĂšres portĂ©es par les conseils rĂ©gionaux notamment pour soutenir des porteurs de projets qui souhaitent rĂ©aliser une Ă©tude via un prestataire extĂ©rieur. Ces dispositifs sont un vĂ©ritable coup de pouce Ă  ne pas nĂ©gliger lorsqu’à ce stade, vous n’avez pas forcĂ©ment les moyens personnels de faire financer une Ă©tude de faisabilitĂ© Ă  3 000 – 4 000 € par exemple. 

L’astuce G&S :

Avant de vous lancer, sachez que nous disposons d’une liste d’au moins une aide par rĂ©gion permettant de financer en partie ces Ă©tudes ! D’ailleurs, on peut aussi vous accompagner sur ce volet de formulation d’aide Ă  la subvention pour s’assurer que vous l’obteniez đŸ€

Vous l’aurez compris, chers porteurs de projet, l’étude de faisabilitĂ© n’est pas une Ă©tape facultative dans l’élaboration de votre projet d’activitĂ© touristique ! Elle est d’autant plus primordiale pour ceux qui se tournent vers des hĂ©bergements insolites, au vu de toutes les contraintes techniques, urbanistiques, administratives que ces projets incombent. Alors, si vous souhaitez challenger l’Ă©quilibre et la cohĂ©rence de votre projet Ă  nos cĂŽtĂ©s, c’est par ici 🚀

La MĂ©thode Guest & Strategy
Partager :
Charlotte Genet
AprÚs avoir dirigé plusieurs offices de tourisme et participé activement à l'accompagnement de porteurs de projets touristiques dans la région bordelaise, j'ai intégré l'équipe de Guest & Strategy en 2020 ! Je m'investis dans ce nouveau projet pour apporter cette double vision (institutionnels et prestataires touristiques) !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Qui sommes-nous

SpĂ©cialistes du Marketing digital et de la Commercialisation en ligne, nous analyserons chaque mois un sujet d’actualitĂ© que nous dĂ©cortiquerons et dont nous vous donnerons les clĂ©s du succĂšs pour assurer le dĂ©veloppement de votre activitĂ©.

Notre accompagnement Ă  distance

Avec un paysage touristique en perpĂ©tuel mouvement, il est devenu primordial nĂ©anmoins difficile de gĂ©rer votre stratĂ©gie de commercialisation et de communication tels des experts ! Pas facile tous les jours quand votre mĂ©tier est, tout d’abord, d’assurer la plus belle expĂ©rience de sĂ©jour Ă  vos clients !

Ce pour quoi nous vous proposons aujourd’hui un tout nouvel accompagnement Ă  distance, sous forme d’audit de votre stratĂ©gie actuelle et de recommandations que vous choisirez de mettre en place par vous-mĂȘme ou bien de nous laisser faire en nous donnant la main !

Lire nos solutions
Nouveauté 2022 👀
Guest & Strategy lance sa plateforme e-learning, dédiée à la professionnalisation des porteurs de projet et hébergeurs en activité !

Embarquer dans l’aventure Guest Learning, ça vous tente ? đŸ€©

Je découvre